Bassins de Rétention des Eaux Superficielles de Pluies

Agréé 2003

Institution
Empresa Brasileira de Pesquisa Agropecuária - Embrapa Milho e Sorgo
Adresse
Rodovia MG424 - Km 65 - Sete Lagoas (MG)
Email
cnpms@cnpms.embrapa.br
Téléphone
(31) 3027-1207
Responsable de la technologie
NomTéléphoneEmailRéseaux Sociaux
Luciano Cordoval de Barros(31) 3027-1207luciano.cordoval@embrapa.br
Résumé de la technologie

Il s´agit de petits barrages développés par l´Embrapa Sorgho et Maïs de Sete Lagoas/MG qui en plus de fournir les meilleures conditions pour les familles vivant en milieu rural, diminuent les les dommages causés á l´environnement principalement au niveau de l´érosion et de l´aggradation..

Thème principal

Ressources en eau

Problème résolu

La déforestation désorganisée au Brésil accélérée à partir de la décénie 70, pour la production de charbon végétal et la conversion des écosystèmes naturels en terres cultivées et en pâturages sans l'utilisation de technologies appropriées, a causé des dommages irréparables à l'environnement, en particulier en ce qui concerne la conservation de l´eau du sol et la compaction du sol causée par le passage des bœufs et de pneus de tracteur. La conséquence immédiate a été une réduction du taux d'infiltration de l'eau dans le sol donnant lieu á un ruissellement superficiel de l´eau de pluie, provoquant l'érosion, principalement de type laminaire, qui dégrade et appauvrit le sol en plus de provoquer l´aggradation et entraîner les polluants dans les rivières tout en déclenchant des crues et en diminuant la durabilité productive agricole.

Solution adoptée

La diffusion de cette technologie a commencé en 1995 avec la création d'une unité de démonstration, sur une propriété de 70 hectares dans le microbassin de Ribeirão Paiol à Sete Lagoas / MG, dans lequel ont été construits 30 bassins de rétention d´eau. Le succès de cette unité de démonstration (placement dans les médias, journées portes ouvertes, les visites), a inspiré, au bout de deux ans, la création du projet pilote 1 des Ribeirão Paiol, avec la construction de 960 bassins de rétention d´eau au cours de l'année 1998 dans 60 petites fermes impliquant l'ensemble du microbassin de Ribeirão Paiol au sein de la communauté d´Estiva à Sete Lagoas. Cela n´a pu être possible que grâce à la mobilisation et la sensibilisation des producteurs pendant les événements cités dans l'acceptation de cette technologie générant des attentes. A cette époque, le partenariat entre l'Embrapa, le Secrétariat Municipal de l´Agriculture, l´EMATER MG, le Secrétariat national des Ressources Hydriques et de l'Association communautaire d´Estiva.Le faible coût, la simplicité et l'efficacité de cette technologie, avec des résultats clairs, a touché les maires, les techniciens et les producteurs qui rendent vsite au projet pilote et commencent à rêver avec la mise en œuvre du projets dans leurs municipalités, les communautés et les propriétés. Le partenariat avec l'Embrapa lors de la mise en œuvre du projet s´est consolidé avec l'exécution de quatre phases: A, B, C et D. La phase A est le premier contact des bénéficiaires avec la technologie, qui se produit généralement lors d'une réunion dans laquelle un technicien ou dirigeant de la communauté qui a rendu visite au projet pilote et qui a été formé par l'Embrapa , présente volontairement les avantages de captage des eaux de pluie. Il est possible d´affirmer que près de 500 conférences portant sur ce ce sujet ont été données par l'institution de ce projet et on estime que des centaines d'autres ont déjà eu lieu par le biais de ces démultiplicateurs. Les communautés rurales situées dans des zones présentant un stade avancé de dégradation, la rareté de l'eau et une durabilité agricule compromise ont été sensibilisées et motivées afin d´adopter la technologie, amenant á une visite d'une délégation de la municipalité ou de la communauté auprès du projet pilote et à l'Embrapa, ce qui constitue la phase B. Lors de la visite à l'Embrapa, à Sete Lagoas, la délégation a été reçue par la coordination du projet, assistant à une conférence portant sur la technologie et a rendu viste sur la terrain au projet pilote de Ribeirão Paiol. C'est lors du déroulement de cette phase que l'on se rend compte de la motivation du groupe, que l´on perçoit l'étincelle dans les yeux, générant des attentes des deux parties ainsi que la participation et l'engagement à la mise en œuvre du projet dans sa ville d'origine. Entre 1998 et 2010, 130 visites de délégations au projet pilote ont eu lieu. De retour à leur ville, le groupe motivé par ce qu'il a vu s´est réuni et a transmis á ceux qui n'ont pas assisté à la visite , le message et les résultats observés au sein du projet pilote tandis que l´ensemble de la communauté s´est mis à rêver de la possibilité de mener cette expérience dans sa municipalité. Lors de cette réunion, les prochaines étapes à mettre en œuvre durant la phase C ont été définies consistant essentiellement en une formation sur place portant sur la consruction de bassins de rétention d´eau. Pour mener á bien cette formation, il est important de pouvoir compter sur l´appui des pouvoirs publics afin de fournir la machine et supporter les frais des techniciens de l'Embrapa (hôtel, carburant et alimentation). A la fin de la formation, un défi devra être relevé "Lorsque les 50 ou 100 premiers bassins de retention d´eau seront construits, avertir la coordination du projet afin d´organiser une « journée festive". Les 50 premiers bassins de rétention d´eau seront construits durant la phase D dipsoant de leur propre gestion. Lors de cette phase, la communauté, motivé, prend part à des actions et avec la gestion de l´association obtient un appui plus important de la part de la mairie ainsi que a machine permettant la construction des bassins de rétention d´eau. En règle générale, les bénéficiaires paient eux -même le carburant de la machine. Lors de ces événements, les villes voisines et les communautés sont invitées promouvant sa diffusion dans la région, générant d´autres actions similaires, en plus d'être un moyen de maintenir le contact avec les communautés, en gardant vivante la mobilisation et en apportant des corrections ponctuelles, le cas échéant.

Électronique adresses associés à la technologie

Data da última alteração: 22/03/13 18:52